Lundi du patrimoine 19.09.2022

Promenade
L’idéologie coloniale, entre utopie, art et technique

© Wikipedia

Les traces du colonialisme sont diverses et variées. Le colonialisme s’est notamment basé sur des théories, des pensées qui conduisirent des milliers d’européens à coloniser le monde. L’histoire coloniale est également une histoire philosophique. C’est, entre autres, poussée par des arguments philosophiques que la société occidentale s’imposa sur le monde avec tout ce que cela comporte en termes de problèmes éthiques.

À travers cette promenade, nous reviendrons au travers du patrimoine bruxellois et schaerbeekois sur différents aspects philosophiques du colonialisme. Vous verrez que les arts furent imprégnés par l’imaginaire colonial, que de grands écrivains prirent position sur le fait colonial, que la technique fut poussée autant par la force de la vapeur que par les idéaux. Vous verrez aussi quelle fut la place du Congo belge dans les grands conflits mondiaux qui furent également des conflits idéologiques.

Enfin, vous constaterez que la philosophie s’invite dans notre assiette ainsi que dans notre manière d’écrire l’Histoire.

Rendez-vous
arrêt « Werkhuizenkaai », à Bruxelles (fin de la promenade à l’avenue Huart-Hamoire à Schaerbeek)
Durée
1h30
Groupes
maximum 20 participants (professeurs et/ou accompagnateurs inclus)
Accessibilité
accessible aux classes de l’enseignement secondaire (tous degrés confondus)
Départs
9h30 et 11h30

En collaboration avec Le Tamanoir.

Réservation

Sélectionnez la plage horaire qui vous convient et réalisez votre réservation en ligne.

  • 09:30 > 11:00 20 pl. Réserver
  • 11:30 > 13:00 20 pl. Réserver